Les producteurs d’échalotes

L’association des producteurs d’échalotes de Busnes a été créée dans le but de promouvoir la production d’échalotes dans le respect de la tradition. Elle est constituée aujourd’hui de 5 producteurs.
L’échalote de Busnes est obtenue par la plantation d’un bulbe. Elle est récoltée à la main et séchée à l’air ambiant dans des clayettes. Pour ensuite être commercialisée en filet ou en tresses. Les variétés implantées sont la Jersey, la Polonaise, la Cuisse de poulet
Si une partie de la production des échalotes de Busnes est vendu à l’occasion de la foire à l’échalote de Busnes qui a lieu le deuxième week-end de septembre, les producteurs en commercialisent toute l’année sur leur exploitation.

Liste des producteurs d’échalotes de Busnes :

BOUREL Bertrand
247, rue de Lillers
62350 BUSNES
Tél : 06 26 74 20 43

BREUVART Luc
284, rue de la Pierrière
Hameau de la Miquellerie
62350 BUSNES
Tél : 03 21 54 02 11
Mail : luc.brevart@gmail.com

GAEC MAES
255, Chemin de Boilly
MONT BERNANCHON
Tél : 03 21 02 08 63

HOUBART Joel
403, rue de la Pierrière
Hameau de la Miquellerie
62350 BUSNES
Tél : 03 21 25 06 00 / 06 66 17 47 43
Mail : houbisajo@hotmail.fr

Le Jardin de BUSNES (BOULET Sébastien et DELBARRE Lucie)
Route de Saint Venant
62350 BUSNES
Tél : 03 21 25 06 96 / 06 27 13 53 28
Mail : lejardindebusnes62@gmail.com

Les gardes d’honneur de Notre Dame de Lorette

La Garde d’honneur a pour objectif de maintenir le souvenir des militaires morts pour la France, principalement ceux qui sont tombés lors des batailles d’Artois de la première guerre mondiale. Pour cela, ils assurent une présence de ses membres à la nécropole nationale de Notre Dame de Lorette. Les gardes d’honneur s’engagent donc une journée par an à être présent sur les lieux pour assurer l’accueil des visiteurs et être présent à l’ossuaire. La Garde d’Honneur de Lorette compte plus de 4000 membres.

Parmi eux, 12 sont Busnois et assurent une présence à chaque cérémonie patriotique communale :

Roland BAUX,Luc BREVART, Dany DANEL, Francis DECOURCELLE, André DELALLEAU, Benoît DUSSASSOY, Alain HANNEBICQ, Franck HANNEBICQ, Paul LECOCQ, Jean Jacques LEMBRE, Jacques MALEYSIS, Pierre Marie QUESTE.

Les hommes qui veulent intégrer la Garde d’Honneur doivent avoir le parrainage de deux gardes en exercice.

TTS (Tremplin Travail Solidarité)

TTS, installé à Busnes dans les locaux jouxtant l’école Saint Exupéry met à votre disposition du personnel. Pour les particuliers : ménage, jardinage, petit bricolage, garde d’enfants, nettoyage (caves, greniers…), peinture, tapisserie, petite maçonnerie…, déménagement, nettoyage de sépultures… Pour les collectivités, entreprises et associations : maintenance et hygiène des locaux, petite rénovation de bâtiment, entretien d’espaces verts, manutention, distribution de prospectus, vente/employé libre-service, encadrement d’enfants/service cantine…
TTS BUSNES : 03.21.54.51.00
75 rue du 11 novembre. 62 350 Busnes

Busnes en Fêtes

L’Association « Busnes en fêtes », regroupe une quinzaine de bénévoles dont le but est d’organiser quelques festivités de la commune. Au cœur de ces festivités se trouve bien évidemment la foire à l’échalote. Cette année, ce sont presque 50 bénévoles qui ont rejoint l’organisation de la foire à l’échalote. C’est une grosse manifestation, de réputation régionale, qui demande de nombreux bras.
Busnes en fêtes organise également d’autres rendez-vous en partenariat avec la commune comme la layette, la cueillette des œufs de Pâques, la causerie du jardinier ou autres… Alors, si vous aussi, vous souhaitez vous investir pour votre village, n’hésitez pas à nous rejoindre. Vous êtes les bienvenus et apprécieraient la bonne humeur de l’équipe de bénévoles.

Freddy LIGNIER, président de Busnes en fêtes.

Le Quesnoy

L’association du Quesnoy a pour but de restaurer, d’entretenir et de faire vivre la chapelle de « Notre Dame de Montligeon » qui se trouve dans l’enceinte de l’ancien château du Quesnoy.

Pour tout contact :

Delphine MESSEAN, présidente.
1019, rue du château.

Les piégeurs agréés pour notre commune.

Je tiens à remercier ici le travail de tous les piégeurs de Busnes. Ils participent activement à la lutte contre les rats musqués.
Ils sont regroupés au sein du GDON (Groupement de Défense contre les Organismes Nuisibles).
Cet organisme assure la surveillance, la mise en œuvre et la coordination de la lutte contre le rat musqué sur notre territoire. Enfin, il centralise toutes les informations concernant le rat musqué sur son territoire d’intervention. Avec le GDON, la commune a acheté pour nos piégeurs des nasses et des pièges en X.

Voici la liste des piégeurs qui interviennent sur la commune : Dominique BARBIER, Gérard BARBIER, Guy CORDONNIER, Sylvain CORDONNIER, René DECOUVELAERE, Paul DUBRULLE, Henri DUCATEZ, Joël HOUBART, Bernard SOUDAN et Hervé WESTRELIN.

A noter que 798 rats ont été tués sur Busnes pour l’année 2014 N’hésitez pas à contacter la mairie qui fera le relais avec les piégeurs.

Patrimoine et tourisme

Busnes est situé au coeur de l’Artois, et son histoire est intimement liée à celle de notre région et de notre pays.

Histoire tragique:  Plus que toute autre « province », l’Artois, du fait de sa situation géographique, fut de tout temps le théâtre de très nombreuses invasions, guerres, sièges ou pillages: les Barbares, les Flamands, les Anglais, les Espagnols, les Français, les Allemands traversèrent à de multiples reprises nos campagnes. Plus récemment, les guerres du XXème siècle n’épargnèrent pas les villageois. 

La grande guerre de 1914 à 1918
Au cours de laquelle 36 Busnois sont morts au champ d’honneur. Le monument aux morts a été érigé dans l’ancien cimetière en 1920 pour honorer leur mémoire.
Durant cette guerre, les Allemands avancent jusqu’à Robecq. Busnes est épargné mais le village évacue au printemps de l’année 1918 pendant un mois.
Retenons qu’en 1918, l’avance allemande ne fut stoppée qu’à quelques kilomètres du village. La commune de Busnes s’est vu attribuer la croix de guerre pour citation à l’ordre de l’Armée le 28 septembre 1920.

Militaires morts pour la France 1914-1918 (36 morts)
BONNET Alphonse DUFOUR Paul HUE Elie PONCHEL Jean
BOURGEOIS Forentin DUHAMEL Joseph LECLERCQ Jules QUESTE Emile
CANESSE Norbert DURIEZ Jules LEGAL Adrien QUESTE Francois
CANESSE Paul FACHAUX Henri LESCHAEVE Constantin RICOUART Marcel
DEGRUGILLIERS Joseph FARDEL Clément LEVECQUE Fernand RISCHEBE Abel
DELASSUS Louis FLAMENT Jules DE LOISNE Pierre ROUSSEL Sadi
DELOBEL Victoric FOSSE Léopold MARICHEZ Arsène ROUTIER Joseph
DESQUESNES Robert  HANIQUE Louis MARIEN Joseph SOOTS Jules
DIETTE Marcel HOUBART Paul PERARD Charles TARTAR Louis
9 militaires britanniques sont enterrés dans le cimetière communal Militaires anglais morts pour la France (9 morts)
BARRIE WILLIAM BLACKBURN JOHN ARTHUR CLARK CHARLES JOHN FOSTER ARTHUR CEDRIC
HILL, GEORGE HENRY INNES, JOHN LOVECY, STEPHEN GEORGE MONCUR, HARRY
REDMAN, CHARLES

Source: The Commonwealth War Graves Commission

La seconde guerre mondiale
Les Allemands arrivent à Busnes le mercredi 22 mai 1940 et y restent jusqu’au 3 septembre 1944. Pendant cette période de nombreux Busnois sont retenus prisonniers en Allemagne.
Durant cette guerre, six Busnois sont encore tombés au champ d’honneur.

Militaires morts pour la France 1939-1945 (6 morts)
LAVERSIN Marcel  RICOUART André  DURIEZ Abel DELARRE René
   LEGRAND Henri  CALONNE François   

La guerre d’Algérie 1959-1962
Cette guerre mobilisa encore des jeunes de Busnes. Trois Busnois sont encore tombés au champ d’Honneur. Leurs noms sont inscrits sur le monument aux morts.

Militaires morts pour la France 1959-1962 (3 morts)
BIZET Jean (1957)  CLERBOUT Joseph (1958)  COULON Michel (1958)

Histoire de paysans: Pendant de très nombreux siècles, l’agriculture fut la seule source de richesse. Le dur travail de la terre a rythmé la vie de nos ancêtres. Avant la révolution française, le château du Quesnoy dominait toute cette campagne paysanne. Les albums de Cröy de 1600 présentent un bel édifice médiéval réutilisé en « maison de plaisance ».
Histoire d’eau: Le territoire de la commune appartient au bassin de la Lys. Le village est traversé par une rivière: la Busnes et bordé par une rivière endiguée: la Nave. Le canal d’Aire à la Bassée creusé en 1825 traverse également notre territoire.
Histoire sacrée: Témoins « vivants » de la foi de nos anciens, 10 chapelles jalonnent le village et ses hameaux. La plus ancienne « Notre Dame du Bon Secours » au croisement de la Flandrie et de la Miquellerie est datée de 1770.